Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bon sang ne saurait mentir

paris osé,eugène et jules,mystères de larispemLes mystères de Larispem : Le sang jamais n'oublie,
Lucie Pierrat-Pajot

Décidément un bon début d'année! Encore un titre qui vient grossir la catégorie "urgences". Coup de coeur pour ce roman jeunesse, plein d'esprit, de références historiques et d'héroïnes dégourdies. J'ai un faible pour celle avec des rondeurs qui aime les mécanismes ^^ On se demande pourquoi.

Imaginez que l'insurrection de la Commune n'ait pas connu le même dénouement et que Paris se soit constituée Cité-Etat. Que le bien-être de tous les citoyens, l'égalité, la fraternité n'y soit pas que de vains mots. Que la cité soit dirigée par un triumvirat dont fait partie Jules Verne. Que de célèbres monuments soient devenus des gares de dirigeables. Que l'état de boucher soit le plus enviable de tous. D'ailleurs leur argot (qui existe vraiment!) est utilisé dans le roman, c'est ludique (et génial) comme idée. 

Vous obtenez un livre captivant, dans une ambiance steampunk très réussie.

L'intrigue tourne autour de deux amies, deux jeunes filles, l'une apprentie bouchère, l'autre qui travaille sur des automates et réside dans un foyer de jeunes travailleurs, d'un mystérieux complot politique, d'un orphelin, d'une lignée dont le sang possède d'étranges pouvoirs. J'attends la suite avec impatience ! A lire avec des enfants (10 ans ? Un peu moins ? Plus ?) ça doit être un vrai plaisir.

Dire que j'ai failli passer à côté de cette lecture pour un détail : le titre contient un mot qui m’écœure. Ils ne sont pas nombreux, mais certains mots me mettent mal à l'aise, physiquement. Ici c'est Larispem. Très désagréable. Comme le goût du lait. Le seul autre truc qui me fait cet effet et auquel je pense, c'est le titre de Julien Doré "Coco câline". rien que de l'écrire... brrrr... beurk. Je cherche encore le point commun entre les deux.

 

Lien permanent Catégories : Urgences 7 commentaires

Commentaires

  • C'est concis, et précis. Je rajouterais que ton enthousiasme IRL dépasse encore celui de l'article !

  • Concis : durée de la pause méridienne.
    Précis : discutable.
    Enthousiasme IRL : je ne sais jamais trop ce qui tient au livre, à ma bonne ou mauvaise humeur du moment, ou au stress qui me transforme en électron... c est un bon livre. Les bonds au plafond je devrais les réserver aux transports amoureux et peut être à tes nouilles au lait de coco.

  • Haha Coco Câline est la chanson favorite de mon neveu de 3 ans, on y a droit en boucle depuis l'été dernier, tu n'aurais pas survécu ! XD

    Et maintenant je suis en train de chercher si certains mots m’écœurent physiquement... Aucun ne me vient à l'esprit là tout de suite, mais il y en a probablement.

    Sinon j'ai vu ce livre pas mal passer sur la blogo et les RS, mais il continue à ne rien me dire - même si j'adore l'idée de Jules Verne faisant partie d'un triumvirat !

  • Tu diras à mini neveu qu il commet une faute de goût avec ce morceau ! ^^

    et sinon qu est ce qui te deplait a priori dans ce roman ? Le côté steampunk ?

  • Le message sera transmis :-) Au départ j'aimais bien la chanson mais au bout de 9 mois à l'entendre chanter constamment, sachant qu'en plus MiniNeveu chante uniquement le refrain (sur la plage coco câline sur la plage coco), toute ma famille est en overdose de Julien Doré ^^ !

    Sinon pour le livre, la steampunk ne me rebute pas, c'est une genre que j'aime plutôt bien... En fait je ne sais pas trop pourquoi ce roman ne m'attire pas, je sais juste que j'ai lu pas mal d'avis à son sujet et que pas une fois je me suis dit "tiens je le mettrais bien dans ma wish-list".

  • Pas une fois ? Ce jour, c'est aujourd'hui !
    Il n'est vraiment jamais trop tard pour rien.
    Mets le dans ta wish-list.
    S'il te plaît ?
    Et s'il ne te plaît pas, tu pourras me donner un gage ^^

Écrire un commentaire

Optionnel