Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Amour toujours

les apparences, gillian flynn, encore un truc-qui-est-presque-un-thriller, couple en crise, femme perverse, mari décevant, apparences sous les apprences et encore d'autres apparences, toute ressemblance avec des personnes ayant existées serait fortuiteLes apparences, Gillian Flynn

Avis chrono'

J'ai été déstabilisée par ce thriller et pour une fois, je vais avoir du mal à mettre ça sur le dos du bouquin ou de l'auteure. C'était très perturbant, ce jeune couple en crise, ces personnages que j'ai parfois haïs... Imparfaits, manipulateurs, amers. Triste miroir.


" Faire des compromis, communiquer et ne jamais se coucher fâchés - les trois conseils qu'on donne et redonne à tous les jeunes mariés. "

Le titre original était "Gone girl" , la fille partie /  la femme disparue. C'est le point de départ du thriller: Amy, la femme de Nick disparaît le matin de leur anniversaire de mariage. Des traces de lutte dans le salon. Rien d'autre.

Cette fois encore, je reste à rêvasser à propos de ces titres qui en changeant de langue changent de sens, de visée, de portée. Je donne ma préférence aux apparences.

En apparence, je n'ai pas aimé ce livre. Je ne l'ai pas aimé instinctivement, dès le départ. Atmosphère pesante - comprenez qu'il s'agit encore d'un de ces "thrillers psychologiques" . Il nous ficelle comme des paupiettes aux portraits des personnages, c'est tout ce qu'on peut faire, les suivre, écouter leurs jérémiades. Mais je n'avais pas envie d'être attachée à eux, je ne les aimais pas. Je n'aimais pas ce qu'ils étaient. Je la détestais surtout, elle.

On découvre Amy au travers de son journal intime. Devinez quoi ... Encore un livre alternant des passages "Lui" et "Elle".  Pendant que lui, dans des chapitres ancrés dans le présent, réagit de façon très étrange à la disparition de sa femme, détaché, maladroit, et tandis qu'il avoue à demi-mot qu'il ment à la police, Amy communique avec nous depuis le passé. Le journal d'Amy commence avec leur rencontre en soirée, à New-York. Ils sont jeunes et beaux, et riches et amoureux.

Puis ils perdent leur emploi et déménagent en "province" , dans la région natale de Nick, qui ouvre un bar avec sa soeur, laissant sa femme désoeuvrée et amère. De son côté, Nick continue d'esquiver les questions de la police. Il est de plus en plus suspect. Dans ce couple en apparence heureux, les secrets sont nombreux.

On avance comme ça. Je ne peux pas vous emmener trop loin...

Nick, je ne l'aimais pas trop. Il est mou. C'est un bébé. Il fuit systématiquement. Il ne sait pas dire non. Il plie, et chaque fois qu'il plie, c'est un coup de poignard pour Amy, qui se retrouve à être la méchante et lui le gentil. C'est agaçant de passer pour la méchante.

Mais Amy, elle, je la détestais... Une garce. Toujours à se plaindre dans son journal, à ne rien accepter. Rigide. Tatillonne. Toujours à s'expliquer, à justifier "oui mais je ne voulais pas être ce type de femme alors j'ai fait ceci et cela"... Mais plus elle se justifiait et moins je l'aimais. Elle manquait de naturel et de tendresse. De coeur et de compréhension.

J'ai mis un certain temps à accepter de ne pas les aimer, parce que les histoires de couples en tension et de disputes me mettent mal à l'aise. Me font réfléchir à mon propre caractère et ce n'est pas très glorieux.

Au final, je suis très partagée. J'ai réagi. C'est un critère d'importance, ce sera une lecture marquante. Est-ce que je peux dire que j'ai aimé ça ? C'était sans grande surprise, même si je ne m'attendais pas à une 2e partie de livre. Ni à la fin...

C'est... malin . ça appuie là où ça fait mal, sur nos travers, sur notre propension à gâcher, à abimer.. Exactement comme chacun dans ce couple prend un plaisir pervers à user des faiblesses de l'autre.

Amy prépare toujours une chasse au trésor, pour leur anniversaire de rencontre. ça devrait être un moment heureux. Mais depuis le 1er anniversaire, c'est un cauchemar pour Nick. Car chaque indice est une énigme qui doit évoquer un moment passé ensemble... Or, les souvenirs de chacun ne sont pas identiques. Il ne trouve pas. Elle se met en colère. Chaque anniversaire devient un défi, une provocation teintée de mépris. Seras-tu enfin à la hauteur cette année, Nick ?

La chasse au trésor devient un symbole. Le symbole du " Tu vois si tu m'aimais mieux... ".

L'homme accusé, la femme accusatrice. ça aurait pu être l'inverse, le livre n'est pas misogyne. Ils sont pathétiques à égalité. Au début en tout cas. Pathétiques et tristement réalistes.

Drôle de bouquin. Bien différent des Lieux sombres que j'ai lu l'année dernière. Un bouquin sur lequel j'aimerais qu'on me pose des questions, je sens que je n'en ai pas dit assez. Complexe.

Evitez d'offrir ça pour une Saint-Valentin, ça ferait mauvaise impression.

Lien permanent Catégories : Pharmacie 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.