Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Legardinier

legardinier-arrete.jpgDemain j'arrête ! , Gilles Legardinier

Mystère que ce titre, dont je n'ai pas vu trace dans le récit, puisque personne ne semble jamais renoncer à ses idées farfelues. Mais bon, au point où j'en étais... J'ai quand même souri deux ou trois fois aux aventures de cette greluche empotée qui s'amourache de son mystérieux nouveau voisin tout en lui imaginant une vie secrète de gangster.  Ce n'est pas un roman sentimental, plutôt une comédie très légère, bourrée de tous les clichés possibles sur les femmes, les hommes, les traiteurs chinois et les chats, prêtée par une collègue et qui m'a laissée dubitative, mais puisqu'ils sont arrivés par deux, j'ai quand même donné sa chance à l'autre roman du même auteur.

legardinier-crame.jpgComplètement cramé, Gilles Legardinier

Plusieurs crans au-dessus sur mon échelle perso. Toujours une comédie, mais on s'éloigne cette fois de la farce, c'est un peu plus subtil et tendre. Et les personnages ont tous vingt ans de plus, ça change tout, je crois. Je suis périmée, pour les midinettes, je passe mon tour, je les préfère mûres. D'ailleurs cette fois, c'est un homme, le héros. Un chef d'entreprise proche de la retraite, qui quitte sa boite pour se faire, le temps d'une pause, majordome anonyme dans un manoir en France, auprès d'une veuve.

Là encore, le titre... Mais au moins on le comprend en lisant. Bon, allez, j'ai bien aimé. Plutôt mignon, plein de bons sentiments et de positivé, bien sûr. 

 

 

 

Lien permanent Catégories : Médecine générale 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel