Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Teubés or not teubés

 

girafe sophie, couverture, philo, forum le mondeTous philosophes, Collectif

Et voilà, à force de lire des bluettes pour ado et des romans lesbiens j'ai perdu tout mon lectorat intellectuel ! Est-il encore temps de redresser la barre? J'ai eu envie de tenter le coup avec ce petit recueil qui retranscrit les interventions de divers·es philosophes lors du forum annuel organisé par le journal Le Monde et la ville du Mans.

Cette année-là, le thème était donc "Tous philosophes ?".

Moi qui ai complètement raté l'épreuve de philo au bac et qui cherche encore ce qu'on pouvait bien y attendre de moi... j'ai enfin pu lire tout un tas de dissert' et les comparer !

Et je me suis sacrément amusée à essayer d'imaginer les différent·es locuteurs et locutrices. C'est très politique ces machins là - non seulement le domaine de la philo, mais le fait de venir se montrer et échanger dans un forum. D'ailleurs ma chouchoute, c'est celle qu'on sent un petit peu aigrie et dont le texte contient surtout des allusions perfides à des collègues et des règlements de compte. J'ai beaucoup ri. Ambiance profs d'université garantie !

Qui sont nos autres candidats ?

Les tenants de la tradition qui déroulent tranquillement des propos intéressants mais convenus.

L'érudit qui cite davantage d’œuvres que les autres et délaisse Socrate pour des noms plus exotiques.

Des femmes. On y veille soigneusement. D'ailleurs elles se saisissent de leurs jupons pour argumenter sur un "toutes philosophes ?" .

Un abscons qui ne maîtrise pas son plan et qui m'a égarée en cours de route.

Un malin qui s'est trouvé une niche avec la figure du philosophe chinois.
Un autre malin qui s'est quasi glissé dans la niche du précédent.

Un autre auquel j'aurais bien collé un "hors sujet" en haut de la copie.

Au total une quinzaine d'intervenants qui, à eux tous, vous triturent le philosophe, l'examinent sous toutes les coutures. Dans l'espace, dans le temps, en jouant sur le mot, en sondant les masses et les élites. Certains sont scolaires dans leur exposé, d'autres moins.

Je pense que j'aurais encore plus apprécié l'expérience si le sujet avait été autre que la philosophie elle-même. C'est comme quand les écrivains parlent d'écriture, je me lasse rapidement.

Et pis d'abord j'en connais un en vrai, un philosophe. Il est cool et il cuisine des lentilles.

Lien permanent Catégories : Médecine générale 2 commentaires

Commentaires

  • Je peine à me remettre de ton tag ! Bon sang, ce que nos références ont changé. Ou plutôt, se sont enrichies, avec un "léger" glissement vers le milieu enfantin ! ^^

    J'aime beaucoup ta présentation des différent·e·s intervenant·e·s, elle m'a donné envie de lire cet ouvrage, ce qui n'était pas gagné. Comme toi, le côté mise en abîme me fatigue un peu d'avance.
    On voit que ça t'a plu en tout cas, tu as relevé les petites lubies de chacun·e jusqu'à la dernière page !

    GG !

    Ta lectrice idiote.

  • Merci mon idiote préférée !
    Et attends donc la suite... L'année dernière on s'éclatait au concert, c'était Queen avec guitares et batterie et l'année prochaine, on chantera des comptines avec un tambourin... Je suis sûre que même elle est consciente de régresser.

Écrire un commentaire

Optionnel