Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Feu vengeur

pour une qui a survécu,combien de mortes ?,souad,brulée vive,témoignage,comptez sur moi pour égayer vos fêtesBrûlée Vive, Souad

Une abominable histoire vraie, un classique que j'ai d'ailleurs plusieurs fois vu dans les étagères de personnes qui lisent très peu, à côté de quelques ouvrages historiques. Il n'était pas seulement sur ma liste depuis des siècles, il était aussi dans ma bibliothèque, depuis un vide-grenier "emportez toute la caisse".

A quel moment se dit-on : "Tiens, je suis d'humeur, je vais me lire un petit témoignage de femme torturée ?" Jamais. Alors j'ai profité d'un challenge sur Livraddict. La blogueuse ChristL04 s'est proposée pour former avec moi un binôme et pré-sélectionner 3 titres dans ma PAL. Je devais ensuite en choisir un et j'ai bien senti qu'il n'y aurait pas d'autre occasion pour Brûlée Vive.

Que dire ? C'est d'autant plus horrible que tout est vrai. Une jeune fille grandit en Cisjordanie, son univers se réduit à son village, elle n'est pas éduquée. Seule compte la loi des hommes. Les femmes ne sont rien, elles n'ont pas même la valeur du bétail. Elle triment comme des esclaves et quand un homme le souhaite, elles meurent. C'est normal. Ce sont des hommes. Avant même d'être brûlée vive, Souad aura déjà été deux cents fois torturée, physiquement ou psychologiquement. Les femmes ne vivent que pour se marier et donner des fils. Quand on lui promet enfin le mariage, Souad a si peur que le garçon change d'avis qu'elle finit par céder à ses demandes. Elle tombe enceinte. Elle est donc condamnée, sa propre famille tente de la tuer.

Le récit est très efficace. On sent bien comment les souvenirs se reconstruisent, autour de l'ombre portée du traumatisme. La question de l'après est douloureuse, avec le poids de ce secret, particulièrement après la naissance de ses propres filles. Le danger d'être retrouvée pour venger l'honneur. Même aussi loin, même des années après, ça arrive.

Piqure de rappel utile sur l'état passé et présent des droits des femmes et sur tous les mécanismes psychologiques à l’œuvre dans les situations de violences chroniques.

 

Comme c'est un challenge partagé avec une autre blogueuse, je vous invite bien sûr très fortement à lire son article, sur une lecture que j'ai piochée pour elle dans sa PAL et que je vous laisse découvrir ici.

 

Lien permanent Catégories : Médecine générale 0 commentaire

Écrire un commentaire

Optionnel