Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ponts et chaussées aux moines

piliers, terre, follett, historiqueLes Piliers de la terre, Ken Follett

C'est ma façon de contribuer à l'ambiance estivale, je lis les grandes sagas que je laissais de côté depuis longtemps.

Est-ce la peine de présenter cette l'oeuvre que tout le monde semble avoir déjà lue ?

Ambiance historique, Angleterre, XIIe siècle, les pauvres meurent en couches ou crèvent de faim, les nobles se querellent pour diriger le royaume et les moines prient.

Tom le bâtisseur a pour ambition de bâtir une cathédrale et s'installe à Kingsbridge sous la protection du prieur Philip. 

J'ai trouvé à l'ensemble le charme des pages rondement avalées. La lutte des bons, des pieux et des indigents contre la brutalité des despotes et les manigances des ambitieux, c'est plutôt efficace comme ressort. Au moins, cette fois, je ne me suis pas perdue. Il n'y a pas un nombre démesuré de personnages, en gros deux générations, et se sont les mêmes (ou leurs enfants) qui s'affrontent du début à la fin en deux camps bien nets, pas de surprise.

Les femmes sont humiliées, exploitées et violées régulièrement, comme il se doit dans un roman historique qui se situe à plus de cinquante ans de distance de l'ère Macron. En alternance avec des épisodes de romance. 

La cathédrale suit le mouvement des protagonistes, tantôt elle se bâtit, tantôt elle se fait débâtir et c'était une bonne idée. Je n'ai guère progressé en architecture, c'est ma principale doléance. 

J'ai apprécié, je comprends le succès. Je n'irai pas lire la suite, sauf accident de bibliothèque.

Lien permanent Catégories : Médecine générale 3 commentaires

Commentaires

  • Oh que si tu vas lire la suite ! Parait qu'il y a une histoire de filles dedans :)
    contente de t'avoir fait lire un non-jeunesse qui t'a plu !

  • Une histoire de filles... tss... c est un coup bas cet argument ! Je comble mes besoins de romance en relisant les Nombrils ^^
    Seulement cinquante pages et des images. Tu penses rivaliser avec ton pavé médiéval ? D abord tu lis et tu me confirmes pour les filles et ensuite, j aviserai.

  • Ben voyons ! Mais je l'ai alors je le lirai !

Écrire un commentaire

Optionnel