Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Plutôt les bracelets...

collier rouge,révolution russe,rufin,le françois de l'assemblée est plus marrantLe collier rouge, Jean-Christophe Rufin

Toujours dans le thème révolution, j'ai été poussée vers ce collier rouge qui ne cassait pas trois pattes à un vieux chien.

Le respect dû au fauteuil à l'Académie me garde bien de dire que je me suis ennuyée comme un rat mort. Heureusement ce fut de courte durée. 

Un type vient pour en juger un autre, à la fin de la première guerre mondiale. Le chien du prisonnier attend devant la porte en aboyant nuit et jour. Le juge et le prisonnier bavardent et le roman nous maintient dans un suspense de fou puisqu'il faut attendre la fin pour savoir de quoi il est accusé. A moins que vous ne l'ayez deviné depuis la couverture... 

L'échange au club de lecture m'a fait comprendre qu'étrangement, ça suffisait pour que les avis divergent sur les motivations de l'accusé. (Mon avis : cherchez la femme).

Comme il faut toujours une carotte après un coup de bâton, je conseille plutôt mon film préféré de ce mois-ci : Tully.

Lien permanent Catégories : Morgue 1 commentaire

Commentaires

  • Il finit à la morgue, carrément ce titre ?!
    Je fais partie de ses défenseurs (j'arrive pas à trouver la forme inclusive, là). J'ai trouvé original et sympa qu'on ne sache qu'à la fin de quoi il est accusé, que ça se dévoile petit à petit. Comme le personnage en lui-même, finalement, qui s'ouvre progressivement. Et puis je l'ai lu sur liseuse, alors je n'ai pas vu la couverture à chaque fois que je l'ai attrapé. Mais tu as donné un indice aux autres, alors... choisissez bien votre édition !

Écrire un commentaire

Optionnel